Return to site

Baby-sitter : 6 façons de comprendre les étapes importantes d’un très jeune enfant

· baby-sitter,garde d'enfant

Vous voilà baby-sitter pour la première fois, et une famille vous confie un très jeune enfant. En tant que nouvelle professionnelle, il est bien de comprendre comment évolue un nourrisson (ou un très jeune enfant). Cela vous évitera de vous demandez constamment si tout va bien, ou de vous inquiéter pour finalement rien.

Soyez le relais de la famille

Chaque très jeune enfant atteint les jalons de son évolution différemment, certains apprennent à parler en premier, d'autres à marcher et certains peuvent faire les 2. Ce n’est pas parce que votre petit frère a su parler et marcher simultanément, que l’enfant gardé est en retard psychologique par exemple.

Et puisque ces étapes sont importantes pour une famille, mais que pendant vos heures de baby-sitting ni la maman ou le papa n’est présent, permettez-leur d’assister même en différé à ces moments merveilleux en enregistrant sur votre Smartphone une courte vidéos, Quand ils rentreront, vous leur annoncerez cette bonne nouvelle et la leur ferez vivre ! Ils vous demanderont certainement de la leur envoyer par e-mail afin de la sauvegarder. C’est aussi un moyen de fidéliser cette famille, en ce sens qu’elle n’hésitera pas à vous donner plus d’heures dès que possible. Et vous avez l’assurance de pouvoir garder vos heures à domicile encore longtemps.

Votre rôle est cardinal !

Vous avez un grand rôle à jouer dans le développement de cet enfant, en tant que baby-sitter :

  • Sur le développement physique d'abord
    Il s’agit principalement de le stimuler à rouler, à s'asseoir, à ramper et à marcher.

  • Sur les compétences sociales
    Sur ce point, il est question de contact visuel, de réponse au son ou encore de tentative de le faire parler.

Ayez conscience que c'est beaucoup de travail pour ce très jeune enfant. Il doit apprendre toutes ces nouvelles compétences ! Mais il ne faut pas que cela devienne un travail pour vous ! Faites-le avec bonheur dans le cadre du jeu. Le cerveau du jeune enfant se développe le plus au cours des 12 premiers mois de vie, et son cerveau a tendance à absorber comme une éponge. Soyez juste aimante et patiente, et laissez-lui également apprécier toutes ces premières fois.

Un beau sourire

L’enfant que vous gardez peut vous surprendre avec un sourire dès la première semaine de baby-sitter. Profitez de ce moment, vous êtes chanceuse !

Retenez ceci :

  • Ce très jeune enfant apprend vraiment à exprimer son bonheur avec toutes les personnes attentionnée

  • Vous rencontrerez souvent des rires et des éclats de rire même après le 3ème mois

  • Continuez à faire des bruits et des grimaces drôles pour encourager ces sourires

Stabiliser la tête

Soutenir la tête d’un nourrisson pendant les premiers mois de vie est très important. Il faut que les muscles du cou se renforcent. Ayez toujours les ongles courts pour ne pas le blesser.

Il doit apprendre à stabiliser sa tête. Laissez-le sur le ventre suffisamment longtemps pour qu’il redresse la tête, ne le remettez pas trop vite sur le dos. Les muscles progressent dans l’effort continue et répété. Bien entendu ce temps est à la mesure de l’enfant, non à celui de l’adulte que vous êtes.

Les nourrissons atteignent généralement cette étape entre 2 et 6 mois.

Des roulades

Une chose importante à retenir est que ce très jeune enfant doit être sous votre supervision tout le temps. Avec un nourrisson, la baby-sitter devient presque une nounou.

Au début, l’enfant peut résister et pleurer. Assurez-vous de continuer à le mettre sur le ventre de temps en temps. Commencez avec 2 minutes par exemple et augmentez très progressivement le temps.

Divertissez-le pendant qu'il est sur le ventre.

Il peut commencer à faire des roulades dès 3,5 mois jusqu’à 12 mois.

Lui apprendre à s’asseoir

Ce très jeune enfant pourrait bien vouloir s’asseoir avec votre soutien, dès l’âge de 3 ou 4 mois. Dès l’âge de 6 mois jusqu’à 13,5 mois, il essayera tout seul. Pour le motiver à s'asseoir seul, installez-vous assise derrière lui, pour le soutenir.

A vos début de baby-sitter, ne vous inquiétez pas s’il n’arrive pas à rester longtemps en position assise. Ce qui est important est de continuer à l'encourager. Il viendra un temps où il passera plus de temps assis, ne vous en faite pas. Et puis les parents sont également là pour le motiver.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK