Return to site

Parents : quelles sont les responsabilités réelles d’une baby-sitter ?

De Mary Poppins à Super Nanny, les parents ont vu à la télévision un trop grand nombre de professionnelles faisant des miracles. Mais la baby-sitter conventionnelle n’a pas à 100% ce profil. Pour autant, c’est un contexte où ces jeunes femmes veulent faire un excellent travail en prenant soin de vos enfants. Quid de ce qui relève de leur savoir-faire ?

Malheureusement, il n’existe pas de modèle standard pour ces profils. Beaucoup de missions sont différentes, et en fin de compte pratiquement tout dépend de la famille et de la jeune femme. Les responsabilités réalistes de la baby-sitter varient généralement en fonction de son âge et de son expérience, de la fréquence de ses interventions à votre domicile, et des besoins de vos enfants.

Les savoir-faire standards

Si toutefois je devais tenter de standardiser les savoir-faire susceptibles de vous être proposés, vous pourriez trouver ces 7 points :

  • Cuisiner pour l’enfant et le faire manger

  • Entretien ménager léger

  • Transporter les enfants (les amener au sport, aller les chercher à l'école, etc.)

  • Aider aux devoirs

  • Assurer les collations

  • Les préparer pour aller au lit, voire les coucher

  • Récréation / leçons (lecture, bricolage, etc.)

Il est fort probable que vous n’ayez pas besoin de toutes ces compétences, lesquelles seront définies par contrat. Mais comment savez-vous quoi demander à votre baby-sitter ? Voici quelques conseils utiles pour déterminer ses responsabilités.

Echanger sur vos attentes

Selon un psychologue que j’ai interrogé, la meilleure chose à faire est d'être direct : les parents doivent rester concentrés sur les réponses de la candidate, laquelle doit l’être sur l'enfant et ses besoins. Parfois, certains prétendantes sont disposées à assumer diverses tâches ménagères et d’autres interventions, mais il convient d’expliquer clairement que votre principale préoccupation en tant que parents est que votre enfant soit bien pris en charge. C’est d’abord du baby-sitting avant d’être toute autre chose.

Evaluer les qualifications

Cela signifie que la sécurité et le confort de votre enfant sont une priorité. Par exemple, une première baby-sitter âgée de 19 ans ne maîtrise peut-être pas les premiers secours, mais une ancienne infirmière en milieu hospitalier âgée de 30 ans n’hésiterait pas un instant sur les bons gestes. Vos attentes peuvent également différer si vous choisissez une baby-sitter une fois pour un dimanche après-midi ou si vous en avez une nécessité plus de 16 heures mensuelles. A ce titre je fais une parenthèse : sachez que vous n’aurez les éventuelles aides de la PAJE que si les interventions cumulent un minimum de 16 heures dans le mois considéré.

Lorsque vous choisissez une baby-sitter, réfléchissez également aux qualifications supplémentaires dont pourrait bénéficier votre enfant. A titre d’illustration, a-t-il des difficultés en mathématiques, ou votre fille prend-elle des leçons de piano ? Si la candidate a des compétences suffisantes pour l’aider sur ce point d’intérêt, c’est encore mieux. Vous voyez maintenant que ces qualités exceptionnelles ne sont pas des responsabilités typiques d’une garde d’enfant, mais des spécialités qui peuvent aider votre famille. Attention néanmoins de ne pas vous tromper de profil : vous ne cherchez pas une tutrice non plus.

A propos du divertissement

Il est raisonnable de supposer qu'une baby-sitter dialoguera avec votre enfant plutôt que d'agir en tant que spectatrice. Cela signifie qu'elle ne regarde pas les enfants du coin de l'œiltout en lisant un magazine, ni en les abandonnant devant la télévision pendant des heures. Après tout, elle est votre partenaire pour entourer ces personnes précieuses, ne serait-ce que pour une nuit.

Le divertissement est une énorme responsabilité à considérer. Le monde du jeu étant la vie d'un enfant, il est évident qu’il y aura des temps de jeu créatifs à l'intérieur et/ou à l'extérieur, en plus de tout travail éducatif que vous êtes susceptible de lui demander.

Je me souviens d’une maman e 3 enfants prénommée Béatrice, laquelle m’expliquait lors d’une rencontre qu'une adolescente travaillant quelques heures devrait se limiter à l'essentiel. Son discours était le suivant : « je m'attends à ce que mes enfants soient divertis, prennent des collations légères et se mettent au lit à l'heure demandée ». En revanche, « si j'ai quelqu’un de plus expérimenté, j’en attends une aide pour les devoirs, la préparation des repas, des sorties, un nettoyage léger comme laver la vaisselle après le repas, et éventuellement faire du co-voiturage pour l’amener à son activité sportive ».

Qu'il s'agisse de se brosser les dents, de se laver les mains, d'aider à l'apprentissage de la propreté, s'assurer que vos enfants restent propres est une évidence pour tout le monde. N’oubliez pas de guider cette jeune femme à travers les routines qui conviennent à votre enfant. Il en va de même pour les repas avec des demandes alimentaires spécifiques ou des intolérances, ainsi que pour les routines du coucher.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly