Return to site

Vivre une bonne expérience avec votre baby-sitter

· baby-sitting

Récemment, j'ai dû laisser partir notre baby-sitter. Je me suis promise de ne jamais la rappeler, après que ma fille de 5 ans m'ait dit qu’elle faisait de longues siestes sur le canapé, entre des pauses pour faire dîner ma fille ou la mettre au lit. Elle m'a dit aussi que la télévision était tout le temps allumée. Ce n'est certes pas le pire péché d'une soi-disant professionnelle, comparé au fait de dormir pratiquement tout le temps pendant les 4 heures de garde.

Voici le témoignage d’une mère de famille qui s’est séparée d’une intervenante - qu’elle n’a pas trouvé sur Holéon, ouf ! -, et qui a souhaité remercier Holéon pour ses articles, certains conseils lui ayant permis d’apporter les solutions adéquates à sa situation. Ce partage vous permettra sans doute d’anticiper et d'éviter ce type d'expérience ; telle est la motivation de ces lignes.

La vérité sort de la bouche des enfants

Il y a quelque chose de merveilleux avec les enfants (et les parents en sont plus que reconnaissants !), que les baby-sitters ont tendance à oublier : les enfants expriment la vérité. Il se peut qu'ils essayent de mentir un peu, pour avoir un cookie par exemple, une sorte de petite pression infantile, de la manipulation à leur niveau. Mais demandez-leur ce qu'il s'est passé quand vous étiez sortie, et il est plus que probable qu'ils vous disent la vérité. Alors, au revoir l'ancienne prestataire et bienvenue à la solution digital !

Cette maman s'est souvenue d'un article sur Holéon, expliquant qu’il faut toujours s’assurer d'avoir un plan de secours. Son mari et elle-même ont donc réfléchi à cette situation, juste au cas où. Bien leur en a pris !

Des précautions à prendre

Les recommandations personnelles de vos voisins et des connaissances du quartier ne sont pas toujours la meilleure solution. C’est d’ailleurs pour cela que Holéon effectue une présélection avant de mettre en relation des parents et des services de baby-sitters, en particulier dans les grandes villes. A vous de vérifier que son emploi du temps actuel et ses jours de disponibilité soient compatibles avec vos besoins, et dans une certaine mesure, avec vos aspirations. Vous ne voudriez pas d'une personne qui vous case entre un job à temps plein, des cours du soir et une répétition avec son groupe de musique ?

A-t-elle de l'expérience avec les enfants, et plus particulièrement avec les bébés ? A-t-elle déjà nourri un bébé, sait-elle l’aider à faire son rot et le changer ? Possède-t-elle le permis de conduire et une voiture ? Même si certaines étudiantes sont parfaitement capables de s'occuper d'enfants, il est possible que vous ne vouliez pas laisser un bébé avec une personne de moins de 25 ans. Bien sûr, chaque jeune adulte est différente, alors faites confiance à votre meilleur jugement.

Demandez-lui si elle fume, boit ou prend de la drogue (même si la probabilité d’une réponse franche est minime dans cette situation…), et assurez-vous de bien définir des règles quant à l’emploi du langage grossier, du choix de la musique, ou des programmes TV. Par-dessus tout, regardez comment votre baby-sitter potentielle interagit avec votre bébé.

Que pouvez-vous attendre d’une baby-sitter ?

Assurez-vous que votre baby-sitter possède une liste des numéros à appeler en cas d'urgence, les instructions pour certaines tâches, comme faire réchauffer un biberon et mettre votre bébé au lit, ainsi qu'une connaissance générale de votre philosophie en tant que parents et de vos règles établies. Les 6 caractéristiques qu’il faut retrouver chez elle :

  • Elle est doit évidemment être fiable et ponctuelle.

  • Avoir son propre moyen de transport, notamment pour se rendre en banlieue (il peut y avoir des grèves, cela arrive en France…).

  • Elle doit respecter les demandes des parents, aussi élevées soient vos exigences

  • Accepte-elle de vous dépanner le jour (si ce jour de garde n’était pas planifié), les soirées ou la nuit ?

  • Il faut s’enquérir du minimum d’heures consécutives qu’elle accepte de faire à domicile. Certaines professionnelles refusent moins de 3 heures consécutives.

  • Si vous avez plusieurs enfants, le moins que vous puissiez faire est de vérifier le maximum d’enfants qu’elle accepte de garder en même temps. Certaines peuvent avoir des souhaits précis, comme par exemple prendre soin de 4 enfants âgés de moins de 5 ans dont deux âgés de moins de 2 ans maximum.

Quelle que soit la durée d'intervention hebdomadaire d'une protagoniste au domicile des parents, elle peut se sentir comme un membre de la famille ; les enfants sont attachant et les familles affectueuses. Il existe néanmoins 4 types d'oublis ou de situations pouvant énerver une baby-sitter au point de désirer arrêter ses intervention chez vous. Heureusement, elles peuvent être évitées, et tel est l'objet de ces conseils.

Vous trouvez d'autres conseils utiles sur quelles sont les responsabilités réelles d’une baby-sitter. Il est vrai que de Mary Poppins à Super Nanny, les parents voient à la télévision un trop grand nombre de professionnelles faisant des miracles, sachant que même les meilleures ont un profil différent, notamment en termes de savoir-faire. Vous verrez quels sont les standards - j'ai essayé de les standardiser pour une meilleure compréhension, mais dans la réalité chaque mission est différente.

Les garanties d’une baby-sitter

Il peut être utile de redéfinir les devoirs d’une baby-sitter. Elle doit vous garantir un service de garde d'enfants de qualité, fournir une éducation et un soin de qualité lors de ses interventions. Il peut paraître étrange de poser la problématique de la sorte, mais le meilleur moyen d'avoir l'assurance d'un travail satisfaisant est d'abord d'être certaine que ce type d'intervenante vous convienne puisque les services varient selon le statut.

La baby-sitter doit s'adapter, afin de répondre aux besoins individuels, à la routine et aux intérêts de chaque enfant. A titre d’illustration, peut-être n’avez-vous pas d'horaires minimum ou maximum, auquel cas elle doit pouvoir s’occuper des enfants à n'importe quel moment de la journée, et s’adapter aux changements d'horaires de votre travail. Il est clair que le prix de la prestation doit accompagner convenablement vos exigences…

Et pourquoi ne pas lui demander d’accompagner votre enfant à la médiathèque, ou d’effectuer une sortie dans un parc d'attractions durant les vacances scolaires si vous résidez à proximité, etc.

Mais le principal est qu’elle ait conscience qu’à travers son intervention, votre enfant vit bien davantage qu’une journée bien remplie avec des activités, des jeux, ou de la pâte à modeler : elle parfait ses connaissances et son développement personnel.

L’idéal pour les parents

Pour les parents, l’idéal apporté par la baby-sitter pourrait se résumer en ces 3 points :

  • Pérenniser à votre domicile un environnement sûr et enrichissant pour votre enfant

  • Offrir une réelle flexibilité d’horaires de garde pour s'adapter à vos besoins. Le souhait n’étant idéalement pas d’arranger votre emploi du temps en fonction de ses disponibilités, mais qu’elle soit présente aux heures qui vous conviennent.

  • Rédiger un journal quotidien pour noter les activités de votre enfant

Le site vous propose un large choix de baby-sitters sélectionnées avec soin ; elles aiment s'occuper des enfants. A vous maintenant de choisir celle qui sait encourager les enfants, leur ouvrir la voie pour en faire des apprenants actifs et enthousiastes dans un environnement qui les stimule, les excite, tout en restant sûr. Ce qui signifie également qu’elle sache s’occuper d’enfants un peu difficiles, qu’ils soient boudeurs ou agités. 5 gestes sont possibles, selon la situation, et devraient mettre un terme à la difficulté rencontrée.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly